« Lieux de vies, vies de lieux »