Alberto Mino, l’Argentine au quotidien

L’Argentine « en-quête » d’identité